Panne du Nasdaq: une gestion "inacceptable" de l'incident

30/08/13 à 09:47 - Mise à jour à 09:47

Source: Trends-Tendances

La plate-forme électronique boursière a publié un communiqué ce jeudi, revenant sur sa gestion et sa responsabilité dans la panne qui a gelé sa cotation pendant trois heures à Wall-Street, le 22 août dernier.

Panne du Nasdaq: une gestion "inacceptable" de l'incident

© REUTERS

La plate-forme électronique Nasdaq a jugé ce jeudi "inacceptable" sa gestion de la panne du 22 août. L'incident avait gelé toute cotation pendant trois heures. Dans un communiqué, le groupe reconnaît sa responsabilité après le bug informatique.

"Nasdaq est très déçu par les événements qui se sont déroulés le 22 août et notre performance [dans la gestion de l'incident] est inacceptable pour nos membres, les émetteurs de titres et les investisseurs", écrit le groupe dans son texte.

Les sources de la panne sont liées au système de communication du Nasdaq avec les autres bourses d'échanges. Avec son enquête préliminaire, le Nasdaq dit avoir "identifié une série d'événements technologiques à l'origine" de l'incident. "Un certain nombre des ces problèmes relèvent clairement de la reponsabilité de Nasdaq OMX", a admis le groupe.

"D'autres problèmes ayant contribué à la suspension sont plus endémiques et relèvent plus de problèmes technologiques liés à la complexité actuelle des marchés", a-t-il ajouté.

Ainsi à la mi-séance, "le Nasdaq s'est rendu compte que les offres de prix d'actions n'étaient pas répercutées par le logiciel qui les consolide et les dissémine dans tout le secteur financier". Et avait décidé de suspendre les cotations et le courtage des actions. Ce qui avait paralysé l'indice composite Nasdaq, à dominante technologique, avec des valeurs phare de la place new-yorkaise comme Google, Apple ou Microsoft.

Pour éviter une répétition de cette panne, Nasdaq "travaille actuellement à l'identification de changement potentiels dans la conception" de son système SIP, chargé de faire le lien entre le Nasdaq et les autres bourses d'échange. L'entreprise était fortement critiquée pour son manque de communication pendant et après l'incident.

En savoir plus sur:

Nos partenaires