Panama Papers: Dexia rattrapée par son passé...

15/04/16 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

La BIL, filiale luxembourgeoise de Dexia jusqu'en 2011, aurait créé plus de 1.600 offshores. Notre ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, demande une enquête.

Les Panama Papers, ces révélations massives sur la constitution de sociétés écrans, n'en finissent pas de faire des vagues. Ils confirment ainsi que de grandes banques ont eu recours aux services du cabinet panaméen Mossack Fonseca pour créer des sociétés offshore destinées à cacher le patrimoine de certains de leurs clients.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires