Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

19/11/15 à 14:54 - Mise à jour à 15:11

'Oui, taxer des moins-values est possible en Belgique !'

Si les plus-values sont taxées, les moins-values ne sont pas déductibles. Pire, vos moins-values risquent même d'être taxées !

'Oui, taxer des moins-values est possible en Belgique !'

© Reuters

Le gouvernement, comme vous le savez, a décidé de taxer à hauteur de 33% les plus-values sur actions. Cette taxe entrera en vigueur le 1er janvier 2016 et concernera uniquement les particuliers qui achètent des actions et les revendent moins de six mois plus tard.

Cette nouvelle taxe posait déjà deux problèmes. Tout d'abord, elle considérait que vendre son action avant six mois était un acte spéculatif, alors que ce n'est absolument pas le cas. En six mois, il peut se passer énormément de choses. Vous pouvez apprendre une nouvelle économique qui vous incite à vendre cette action tant qu'il est encore temps, mais si vous le faites avant six mois de détention, vous passerez malheureusement à la caisse !

En revanche, et c'est ma seconde remarque, si vous achetez des actions non pas individuelles mais via un fonds de placement d'une banque, il n'y a pas de taxation de 33% sur la spéculation. Il s'agit clairement d'un subside déguisé donné aux banques, qui donc ne sont pas concernées par cette taxe de 33%.

Il y a toutefois plus étonnant encore. Si les plus-values sont taxées, les moins-values ne sont pas déductibles. Pire, vos moins-values risquent même d'être taxées ! Vous vous direz sans doute : "Comment cela ? Si j'ai une moins-value sur une action, je perds déjà de l'argent : il faudrait encore que je paie des impôts sur cette moins-value ?"

A priori, un esprit logique se dirait que c'est impossible. Eh bien non, car le gouvernement a précisé qu'il taxera la plus-value dans la devise d'origine. Imaginez, comme l'ont fait mes confrères du Tijd, que vous réalisez une plus-value de 3% sur des actions Apple libellées en dollar... mais que le dollar chute de 6% par rapport à l'euro. C'est simple, vous devrez payer un impôt de 1%, c'est-à-dire une taxe de 33% sur votre plus-value de 3%. Et ce, malgré votre moins-value de 3% sur vos actions Apple (plus-value de 3% - baisse de devise de 6%). Bref, si l'on ajoute la taxe sur la spéculation, votre moins-value totale sera donc de 4%.

Si ce n'est pas clair à l'antenne, et je m'en excuse, n'hésitez pas à retrouver ce petit calcul sur le site de la RTBF dans le cadre de ma chronique ! En résumé, voici ce qu'il faut retenir : oui, taxer des moins-values est possible en Belgique. Ce n'est pas pour rien que nous sommes considérés comme la patrie du surréalisme !

Nos partenaires