Objectif "90 milliards de dollars" pour la taxe US sur les banques

05/05/10 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Source: Trends-Tendances

La taxe de 0,15 % sur les banques américaines, proposée par le secrétaire au Trésor, serait assise sur l'endettement des banques de manière à taxer davantage celles qui ont recours à l'effet de levier financier. Elle rapporterait jusqu'à 90 milliards de dollars en 10 ans... et devrait à tout le moins durer le temps, pour le gouvernement US, de récupérer sa mise.

Objectif "90 milliards de dollars" pour la taxe US sur les banques

© Bloomberg

La taxe sur les banques proposée par le gouvernement américain peut rapporter 90 milliards de dollars en l'espace de 10 ans, a chiffré mardi Timothy Geithner, secrétaire américain au Trésor, devant la commission Finances du Sénat. Via le financial responsability fee, l'administration Obama espère ainsi récupérer les milliards investis dans le Troubled Asset Relief Program (TARP), plan de soutien aux banques, surnommé "plan Paulson", du nom du précédent secrétaire au Trésor.

Timothy Geithner a indiqué mardi que la taxe resterait en vigueur jusqu'à ce que le gouvernement ait récupéré le montant total de l'ardoise. La taxe s'appliquerait aux banques américaines dont l'actif est supérieur à 50 milliards de dollars. Dans l'idée du gouvernement, les banques assujetties à la taxe "paieront en proportion des risques qu'elles prennent", a précisé le secrétaire américain au Trésor.

Cette taxe de 0,15 % serait assise sur l'endettement des banques de manière à taxer davantage celles qui ont recours à l'effet de levier financier, selon Timothy Geithner, et exclurait plus de 99 % des banques américaines.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires