Nouveau scandale chez Wells Fargo

28/11/17 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Afp

La banque Wells Fargo, déjà touchée par une affaire de comptes fictifs et de surprimes d'assurance sur le crédit automobile de ses clients, aurait aussi eu des pratiques commerciales douteuses avec des entreprises clientes, selon le Wall Street Journal lundi.

Nouveau scandale chez Wells Fargo

© REUTERS

Le quotidien économique cite des employés qui se réfèrent à une enquête interne selon laquelle sur 300 entreprises, seules 35 auraient versé des commissions à un prix normal.

"Wells Fargo reste engagée dans son activité d'opérations de changes. S'il y a un problème, nous allons le résoudre", a indiqué Wells Fargo dans un communiqué au WSJ.

Le journal note que cette activité est certes très modeste comparée à celle de J.P Morgan ou de Citigroup mais qu'elle "pourrait devenir un autre casse-tête pour la banque de San Francisco".

Cette information est en outre publiée dans un contexte de bras de fer politique entre la Maison Blanche et la direction d'une instance de protection financière des consommateurs (le CFPB) qui avait révélé le scandale des millions de faux comptes créés par des employés de Wells Fargo à l'insu de leurs clients.

Wells Fargo avait fini par reconnaître que 3,5 millions de clients pourraient avoir eu des faux comptes ouverts à leur nom et à leur insu. La banque a par ailleurs admis avoir souscrit une assurance automobile au nom de certains clients sans leur consentement, avoir imposé à d'autres une option permettant de bloquer leur taux d'emprunts et divers frais.

La banque américaine Wells Fargo a licencié quatre traders spécialisés dans le courtage des devises, dont le patron de cette salle de marchés.

Nos partenaires