Ne laissez pas agoniser votre épargne

30/05/13 à 14:43 - Mise à jour à 14:43

Source: Trends-Tendances

En laissant vos deniers dormir sur un compte d'épargne affichant un taux d'intérêt de moins de 1%, votre pouvoir d'achat s'érode doucement mais sûrement.

Ne laissez pas agoniser votre épargne

© ThinkStock

Le Belge est une bonne petite fourmi qui épargne année après année afin d'être parée quand l'âge de la pension sera arrivé. Il épargne tant et si bien que pas moins de 240 milliards d'euros dorment bien sagement sur les livrets en Belgique. Mais, contrairement aux fables de monsieur de La Fontaine, l'histoire se termine tristement pour l'épargnant belge qui voit son pouvoir d'achat s'éroder mois après mois alors que le taux d'intérêt de son compte d'épargne est inférieur au taux d'inflation. En avril 2013 la Belgique affichait un taux d'inflation de 1,1 %, alors que les comptes d'épargne classiques des grandes enseignes du pays affichent un taux moyen de 0,90 %. Dernièrement, quelques enseignes ont encore baissé leurs taux d'intérêt, dans le sillage de la baisse de taux de la Banque centrale européenne (BCE), à 0,50 %.

Pas question toutefois de se morfondre sur la pingrerie de votre banquier car tous n'ont pas réduit la rémunération de votre épargne. La différence de taux d'intérêt entre les banques les plus généreuses et les moins rémunératrices n'a que rarement été aussi conséquente. Le pire des livrets d'épargne affiche un taux de 0,70 %, tandis que la banque la plus généreuse affiche un taux total (taux de base + prime de fidélité) de 2,25 %. Changer de compte d'épargne est loin d'être compliqué mais encore faut-il le faire avec méthode.

1. Avant de changer sachez à quelle sauce vous êtes mangé. L'herbe vous semble plus verte ailleurs ? Avant toute chose, il convient de vérifier si vous ne bénéficiez pas déjà de conditions alléchantes. Un livret d'épargne offrant un taux total de 1,50 % n'est pas forcément un mauvais choix si ce taux d'intérêt est stable dans le temps. Il est préférable de disposer d'un compte d'épargne offrant années après années un taux d'intérêt digne de ce nom, que de jouer à la girouette passant d'un compte à l'autre sans jamais bénéficier de la prime de fidélité (celle-ci n'est acquise que si vos économies dorment une année sur votre compte). Prime de fidélité qui est d'ailleurs souvent la composante principale du taux qui vous est proposé.

2. Vous avez vérifié les conditions en vigueur sur votre compte d'épargne et, ô surprise, vos deniers ne sont rétribués qu'à hauteur de 0,70 % ou 0,90 %. Changer de livret semble dans ce cas une bonne idée. Mais, pouvez-vous changer de banque ? N'avez-vous pas bénéficié des conditions de crédits avantageuses à condition d'ouvrir et d'alimenter un compte d'épargne dans cette enseigne ? Si c'est le cas, ça ne signifie pas que vous êtes enchaîné à un type particulier de livret. Les banques ont multiplié les types de comptes ces dernières années afin de privilégier l'épargne à long terme et l'utilisation d'Internet. Auprès de votre établissement bancaire, il est probablement tout à fait possible de trouver un produit bien rémunéré et qui correspond à vos attentes.

3. Vous n'avez d'autre choix que de changer d'enseigne pour bénéficier d'un taux d'intérêt satisfaisant, ne précipitez pas auprès de la banque affichant actuellement le taux le plus élevé du marché. La crise financière de 2008 nous a démontré que les banques ne sont pas infaillibles.

Pour en savoir plus sur la santé financière des banques, les sites www.guide-epargne.be et www.comparebanque.be pour ne citer qu'eux vous indiquent quels sont les comptes les plus rémunérateurs tout en vous précisant les conditions liées au taux d'intérêt proposé et surtout quel est le rating financier de la banque. Les banques jugées les plus solides par les agences de notation financières arborent des notes AAA. Jusqu'à la note A, la solidité financière de la société notée est jugée de qualité supérieure.

4. Enfin, ne comparez pas que les taux d'intérêt totaux. Un taux de 2,25 % avec un taux de base relativement faible et une prime de fidélité élevée n'est peut-être pas le taux d'intérêt total qui vous convient le mieux. Si vous savez d'ores et déjà que vos économies ne pourront rester une année entière bloquées sur votre compte d'épargne, il est préférable de viser le taux de base le plus fourni. Le taux d'intérêt de base est acquis dès le premier jour de versement. A cet égard, plusieurs organismes financiers affichent un taux de base compris entre 1 % et 1,50 %.

Vous avez désormais toutes les cartes en mains pour faire fructifier vos économies à un taux d'intérêt décent. Ne vous contentez pas de 0,70 % ou 0,90 %. A l'heure où en deux ou trois clics de souris un compte peut être ouvert, vous n'avez plus la moindre excuse !

Karine Huet

En savoir plus sur:

Nos partenaires