Me Arnauts se distancie d'une éventuelle transaction avec les inculpés

26/09/13 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Trends-Tendances

Me Laurent Arnauts, l'avocat des actionnaires s'étant constitués partie civile dans le cadre du dossier pénal lié à Fortis, a pris ses distances de l'appel lancé par Me Lenssens, l'avocat d'autres actionnaires également partie civile, visant à négocier une transaction pénale avec les inculpés.

Me Arnauts se distancie d'une éventuelle transaction avec les inculpés

© Belga

"Bien que Me Arnauts confirme qu'il est ouvert à toute solution qui accélère l'indemnisation de ses clients, il doit à ce stade se distancier de cet appel", peut-on lire dans un communiqué.

Selon Laurent Arnauts, "Me Lenssens représente apparemment environ 30 actionnaires", tandis qu'il doit, de son côté, "tenir compte de la situation de plus de 1.300 clients aux profils différents, dont certains ont par exemple souscrit à l'augmentation de capital de Fortis en 2007".

Par ailleurs, "une telle transaction pénale doit s'accompagner d'une reconnaissance expresse de culpabilité et d'une indemnité en rapport pour chaque type de partie civile", a poursuivi Me Arnauts qui ne souhaite pas que "le ministère public se réfère à l'éventuelle acquiescence d'un petit groupe d'actionnaires pour tenter une transaction pénale qui méconnaisse les intérêts du grand nombre."

Au total, Laurent Arnauts réclame pour ses clients un montant d'en moyenne 9 euros par ancienne action, soit un total d'environ 117 millions d'euros.

Nos partenaires