Marché Libre et Alternext indépendants?

02/04/10 à 10:27 - Mise à jour à 10:27

Source: Trends-Tendances

Le Marché Libre et Alternext, ces deux segments d'Euronext Bruxelles dédiés aux petites et moyennes entreprises, pourraient se désolidariser de leur maison-mère et voler de leurs propres ailes, peut-on lire vendredi sur le site de L'Echo. Une nouvelle Bourse belge pourrait donc bientôt voir le jour.

Marché Libre et Alternext indépendants?

© Belga

Le Marché Libre et Alternext, ces deux segments d'Euronext Bruxelles dédiés aux petites et moyennes entreprises, pourraient se désolidariser de leur maison-mère et voler de leurs propres ailes, peut-on lire vendredi sur le site de L'Echo. Une nouvelle Bourse belge pourrait donc bientôt voir le jour.

En avril 2009, Euronext Bruxelles a décidé de demander aux sociétés cotées sur le Marché Libre de s'acquitter de frais de cotation annuels. La Bourse justifiait cette décision par les faibles volumes sur ce marché et par le problème de rémunération que lui pose ce dernier.

Du côté des sociétés cotées, ces frais n'ont pas fait plaisir à tout le monde et certaines ont même plié bagages.

Euronext Bruxelles envisage pourtant de créer un système "quote-driven", où un teneur de liquidité viendrait assurer l'exécution des ordres sur les PME cotées. Mais rien ne garantit que NYSE Euronext, la maison-mère de la Bourse de Bruxelles, autorise et surtout finance un tel projet.

Selon, Bruno Colmant, l'ancien président d'Euronext Bruxelles, la seule solution serait de déplacer les deux segments d'Euronext vers une autre Bourse. "Il suffirait que trois brokers créent une société commune, obtiennent l'agréation pour devenir teneur de liquidités, et rachètent à NYSE Euronext le Marché Libre et Alternext", indique-t-il.

"Les sociétés du Marché Libre se plaignent qu'elles ne peuvent pas lever des capitaux ni accorder des stock options car leurs volumes de transactions ne sont pas suffisants", souligne-t-il. "Une Bourse qui leur serait dédiée s'avère parfaitement logique", conclut Bruno Colmant.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires