Philippe Ledent
Philippe Ledent
L'opinion de Philippe Ledent, senior economist chez ING Belgique, chargé de cours à l'UCL.
Opinion

07/07/17 à 15:24 - Mise à jour à 15:41
Du Trends-Tendances du 29/06/17

Marché chinois: "La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir"

Il y a tout juste deux ans, alors qu'un été calme se profilait sur les marchés financiers, les investisseurs étaient surpris par la soudaine et vertigineuse chute des marchés chinois d'actions. Ceux-ci n'étant accessibles qu'aux investisseurs locaux, ces troubles n'ont pas eu de répercussion majeure sur les marchés internationaux, dans un premier temps du moins.

Mais ces déboires avaient ensuite attiré l'attention des analystes sur la réelle santé de l'économie chinoise. Les craintes d'une récession de la deuxième (voire la première) économie mondiale avaient alors fini par faire dévisser la plupart des indices mondiaux. Heureusement, l'histoire s'est bien terminée : grâce à la stabilisation de l'économie chinoise (à grand renfort de mesures monétaires et budgétaires) le regard des investisseurs s'est rapidement tourné vers d'autres risques et d'autres opportunités.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires