Madoff et UBS : 2 milliards, ce n'était pas assez...

08/12/10 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Trends-Tendances

Aux 2 milliards de dollars qu'il réclame déjà à la banque suisse, le liquidateur de l'affaire Madoff vient d'ajouter 555 millions. En cause : UBS aurait "aidé à réaliser des dépôts et à transmettre des fonds" à l'homme d'affaires.

Madoff et UBS : 2 milliards, ce n'était pas assez...

© Reuters

Le liquidateur de l'affaire Madoff, qui cherche à récupérer les fonds perdus par les victimes de cette gigantesque escroquerie, a annoncé qu'il réclamait 555 millions de dollars supplémentaires à UBS, dans un communiqué publié mardi soir.

Irving Picard réclame désormais 2,5 milliards de dollars au total la banque suisse pour "fraude et mauvaise conduite" pour le rôle joué par la banque suisse dans l'escroquerie montée par Bernard Madoff. Le liquidateur avait déjà déposé une première plainte le 24 novembre pour 2 milliards de dollars en accusant UBS, des fonds associés et certains responsables de la société AIA, fondée par les Français Patrick Littaye et Thierry de La Villehuchet.

Selon le communiqué du liquidateur, les nouvelles accusations qui justifient la somme supplémentaire réclamée à UBS concernent le rôle joué par la banque suisse pour "avoir aidé à réaliser des dépôts et à transmettre des fonds à Madoff".

Le liquidateur a également déposé d'autres plaintes contre les propriétaires du club de base-ball new-yorkais des Mets, ainsi que contre le groupe Tremont, une société de gestion brassant plusieurs milliards de dollars et responsable d'avoir récolté des fonds pour Madoff. Cette dernière plainte vise également la société Oppenheimer Acquisition Corp., qui avait acheté le groupe Tremont en 2001, ainsi qu'une autre société liée à Oppenheimer, la MassMutual Holding LLC.

Affaire Madoff : accord avec un philanthrope américain, 625 millions de dollars restitués

Les Etats-Unis sont parvenus à un accord avec la famille du philanthrope américain Carl Shapiro, qui restituera 625 millions de dollars de bénéfices provenant d'investissements dans le fonds de Bernard Madoff, afin de dédommager les victimes de l'escroc.

Carl Shapiro, âgé de 97 ans, a été l'un des premiers clients de Bernard Madoff et a investi dans le fonds de l'ex-gestionnaire de fortune dès 1961. "La famille Shapiro ne conteste pas que son compte ait été le bénéficiaire de sommes provenant du fonds de Bernard Madoff qui étaient le résultat ou faisaient partie d'activités illégales perpétrées par Bernard Madoff et d'autres", détaille un compte-rendu judiciaire.

Le liquidateur de l'affaire Madoff a jusqu'à la fin de la semaine pour porter plainte contre des complices présumés et réclamer des fonds au bénéfice des victimes. Ces derniers jours, il a donc accéléré ses démarches et réclamé au moins 9 milliards de dollars à la banque britannique HSBC et plusieurs entités associées, 6,4 milliards de dollars à la banque américaine JPMorgan Chase, et 2 milliards de dollars à UBS, les accusant de complicité avec l'escroc. Un accord a été annoncé avec la banque suisse Union Bancaire Privée (UBP), qui restituera un montant pouvant aller jusqu'à 500 millions de dollars.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires