Limiter l'accès du public aux produits d'investissement ?

09/02/11 à 09:15 - Mise à jour à 09:15

Source: Trends-Tendances

Si cela ne dépendait que de Jean-Paul Servais, président de la CBFA, le grand public ne pourrait plus s'impliquer que dans des investissements standards...

Limiter l'accès du public aux produits d'investissement ?

© Belga

La surveillance appliquée sur la distribution des produits d'investissement devrait se renforcer. Si cela ne dépendait que de Jean-Paul Servais, président de la Commission bancaire, financière et des assurances, le grand public ne pourrait plus s'impliquer que dans des investissements standards, écrivent mardi nos confrères de Trends Magazine sur leur site Internet.

L'objectif est que la CBFA n'autorise que les investissements standards pour la vente au grand public. "C'est tout à fait dans la lignée de la nouvelle politique du gendarme des marchés britannique, la Financial Services Authority, souligne Jean-Paul Servais. Tout comme Lord Adair Turner, président de la FSA, nous donnons la priorité à une intervention de régularisation à un stade précoce et à la négociation avec les entreprises concernées."

Ainsi, la CBFA veut "s'assurer que les nouveaux produits répondent vraiment aux besoins des clients à qui ils sont vendus".

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires