Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

22/12/15 à 10:06 - Mise à jour à 10:38

Les sulfureuses théories du complot sur le cours de l'or

Les amateurs d'or ont encore été déçus cette année 2015. Son cours a encore baissé. Cela confirme qu'en matière de prévisions boursières, la seule chose qui soit certaine : c'est de se planter !

Les sulfureuses théories du complot sur le cours de l'or

© iStock Photos

Ce lundi encore, je vous incitais à ne pas trop prendre au sérieux les prévisions économiques et en particulier les prévisions boursières pour l'année 2016. Cela a étonné quelques auditeurs, mais sans le vouloir, j'ai distillé exactement le même message que Marc Fiorentino, un ancien trader parisien qui dirige maintenant une société de gestion patrimoniale. Via sa lettre d'information, il n'a pas dit autre chose ce lundi. Il va même encore plus loin que moi en rappelant qu'aux États-Unis, "toutes les grandes maisons et tous les prévisionnistes vont dans le mur puisque les indices boursiers devraient terminer l'année 2015 dans le rouge !".

Pour Marc Fiorentino, la morale de ce plantage, c'est que les marchés financiers sont devenus de plus en plus imprévisibles, que ce phénomène a été amplifié par les tonnes d'argent déversées par les banques centrales, et "qu'il devient dès lors impossible de faire des prévisions à 12 mois". Ce que reproche cet ancien trader aux experts, ce n'est pas de se tromper, tout le monde peut se tromper, mais c'est de continuer à présenter leurs prévisions comme des certitudes. Son conseil reste le même : "ne lisez pas les prévisions qui commencent à sortir pour 2016, elles seront fausses !".

Evidemment, ce discours ne plait généralement pas aux épargnants, il y a un côté joueur en chacun de nous, et nous aimons les belles histoires au coin du feu. C'est le cas des amateurs d'or par exemple. Ils en ont acheté parce qu'ils partent du principe que le monde est à feu et à sang, et parce qu'ils constatent que l'économie ne repart par malgré tous les efforts des gouvernements et des autorités monétaires.

Partager

Le prix de l'or a baissé de 100 dollars depuis janvier 2015 et a même perdu 200 dollars au cours des deux dernières années.

Tout cela, selon eux, aurait dû faire bondir l'or dans les stratosphères, mais cela n'a pas été le cas. Le prix de l'or a baissé de 100 dollars depuis janvier 2015 et a même perdu 200 dollars au cours des deux dernières années. Allez, je craque moi aussi, et je vous livre la prévision majoritaire (1) sur l'or pour 2016. Primo, l'or ne devrait pas grimper, car le dollar est fort et le sera de plus en plus, et donc c'est mauvais pour l'or. Secundo, les taux d'intérêt américains sont repartis à la hausse, et c'est bien connu : comme l'or ne rapporte aucun intérêt, sa détention devient moins intéressante. Tertio, les mines aurifères ont besoin de liquidités, car elles sont écrasées par leurs dettes. La production constante des mines va donc entrainer une baisse des prix de l'or.

Et puis, quatrième argument, nettement plus sulfureux : plusieurs théories du complot circulent et disent que les banques centrales occidentales veulent maintenir le prix de l'or relativement bas parce qu'une hausse de son prix révèlerait la mauvaise gestion économique de nos élites monétaires et politiques. Vous savez maintenant ce qu'il reste à faire, m'écrire un email courroucé si dans un an les experts qui sont à la base de ce scénario se sont plantés. Les paris sont pris : plus que 365 fois dormir et nous aurons la réponse !

  • Chronique agora, 21 décembre

En savoir plus sur:

Nos partenaires