Les sociétés dont il faut se méfier, selon la FSMA

19/12/14 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Belga

L'Autorité des services et marchés financiers, la FSMA, met le public en garde contre les activités de différents fournisseurs d'options binaires et de produits Forex.

Les sociétés dont il faut se méfier, selon la FSMA

Image d'illustration. © istock

Selon la FSMA, différentes sociétés étrangères proposent en effet ces instruments de placement très risqués en Belgique sans respecter la législation financière belge. Sont concernés Futurmarket, BanqofBroker, Royal De Bank, Colbert Capital, Privilege Trading, Binaritrading, COB Trading, Optionavigator, OptionsXO, Cardell Co limited, YA&Co Capital limited, CO&H limited, CEA Finance, FXObank, Binary Forex Market VIP, Barclaysbroker, AGFMarkets, ICMarkets (Invest Capital Markets), Prime FMS, Metacapital option, FXNTrade et Scottoption.

"Ces différentes sociétés ne disposent pas en Belgique d'un agrément en qualité d'entreprise d'investissement ou d'établissement de crédit. Elles ne sont donc pas autorisées à fournir des services bancaires et/ou d'investissement en Belgique ou à partir du territoire belge", précise la FSMA.

"En outre, certains instruments de placement proposés par ces différentes sociétés, à savoir les options binaires et les produits forex, sont de type spéculatif et comportent des risques importants, l'investisseur courant dans ce cadre le risque de perdre la totalité de l'argent investi", ajoute-t-elle.

Enfin, "ces différentes sociétés n'ont pas publié de prospectus approuvé par la FSMA, comme le requiert toute offre publique d'instruments de placement effectuée sur le territoire belge", conclut l'autorité des marchés qui "déconseille dès lors fortement de donner suite aux offres de services financiers ou aux offres publiques d'instruments de placement émanant de ces différentes sociétés et d'effectuer tout versement sur un compte communiqué par celles-ci."

En savoir plus sur:

Nos partenaires