Les revenus de la taxe boursière à leur plus haut niveau depuis 2000

14/02/18 à 09:03 - Mise à jour à 09:03

Source: Belga

Les investisseurs ont versé 289,9 millions d'euros au Trésor l'année passée via la taxe sur les transactions boursières, rapporte mercredi De Tijd sur base des chiffres du SPF Finances. C'est un tiers de plus qu'en 2016, ainsi que le montant le plus important depuis l'explosion de la bulle internet en 2000.

Les revenus de la taxe boursière à leur plus haut niveau depuis 2000

© BELGA

La taxe sur les opérations boursières est un impôt sur l'achat et la vente d'actions et d'obligations ou la vente de fonds de capitalisation.

Il y a plusieurs raisons à cette forte hausse en comparaison avec 2016. Le commerce des actions a ainsi repris du poil de la bête à la suite de l'abrogation de la taxe sur la spéculation. De plus, les cours boursiers sont repartis à la hausse, tandis que les transactions via les intermédiaires étrangers sont taxés depuis 2017.

Le gouvernement a augmenté le taux de la taxe boursière en début d'année, ambitionnant une moisson encore meilleure l'année prochaine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires