Les mesures strictes ou étonnantes que la Grèce entend proposer à l'UE

06/05/15 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Taxer les plus riches familles du pays pourrait être l'une des prochaines réformes proposées par le gouvernement grec à l'Europe. D'autres mesures étonnantes seraient aussi prévues.

Les mesures strictes ou étonnantes que la Grèce entend proposer à l'UE

© reuters

Dans son édition datée de ce mercredi, le quotidien Bild dévoile quelques-unes des réformes que le gouvernement grec aurait pour ambition de soumettre à l'Eurogroupe des ministres des Finances de la zone euro.

Parmi elles, une taxation spéciale qui toucherait les 500 familles les plus fortunées de Grèce. Ces dernières ne seront pas les seules à devoir donner un peu plus au gouvernement. La surtaxe sur les salaires supérieurs à 30 000 euros par an devrait elle aussi connaître une augmentation. Il en ira de même pour la taxe sur les articles de luxe, indique le Bild.

Les croisières haut de gamme à destination des îles grecques devraient quant à elles voir arriver une nouvelle taxe. Enfin, la taxation des chiffres d'affaires sera standardisée.

Une autre mesure étonnante sera peut-être annoncée, qui obligera les Grecs à payer via une carte de crédit pour tout paiement de plus de septante euros. Cela permettrait de garder une trace des transactions effectuées, et donc d'améliorer la transparence fiscale.

Mardi, le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis n'a pas caché son espoir que l'Eurogroupe prenne en compte ce premier pas vers un compromis, "ce qui ouvrirait la voie au versement d'aides financières", explique Reuters. Les négociations entre Athènes, l'Union européenne et le Fonds Monétaire International n'ont en effet toujours pas abouti.

Nos partenaires