Les garanties Dexia crèveront-elles le plafond ?

13/01/12 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Trends-Tendances

45 milliards d'euros : tel était le plafond prévu pour les garanties d'Etat accordées au groupe Dexia. Problème : ce montant ne couvre que la somme principale des instruments de garantie avec lesquels Dexia emprunte sur les marchés...

Les garanties Dexia crèveront-elles le plafond ?

© Reuters

La facture des garanties d'Etat pour Dexia, prises en compte à 60,5 % par la Belgique, pourrait dépasser le plafond fixé de 45 milliards d'euros, rapporte vendredi De Tijd. Rétroactes.

Le groupe Dexia, qui a dû se séparer de Dexia Banque Belgique à l'automne dernier, en était réduit à passer par les banques centrales pour ses financements. La grande méfiance entre les acteurs financiers a eu pour conséquence que Dexia ne pouvait plus emprunter sur les marchés.

L'accord conclu en décembre quant aux garanties d'Etat pour les opérations de Dexia a toutefois changé la donne. Les garanties devaient, dans un premier temps, atteindre 90 milliards d'euros, mais, sous la pression de la crise de la dette, un accord provisoire de 45 milliards a finalement été trouvé. La Belgique assume 27,2 milliards de ce montant.

Selon De Tijd, l'accord entre Dexia, la Belgique, la France et le Luxembourg prévoit que le plafond de 45 milliards ne couvre que la somme principale des instruments de garantie avec lesquels Dexia emprunte sur les marchés. Or, les intérêts et autres paiements éventuels étant également couverts par les garanties d'Etat, le plafond est dépassé.

Trends.be, avec Belga

Le remboursement de la garantie d'Etat est une priorité pour ING

Outre-Moerdijk, le remboursement de la garantie d'Etat est une des priorités 2012-2013 affichées par le bancassureur néerlandais ING, a-t-il annoncé vendredi : "Nous voulons rembourser cette garantie aussi vite que possible mais nous devons rester prudents, vu la crise actuelle dans la zone euro, a indiqué Jan Hommen, son patron. Nous devons accorder une attention particulière aux liquidités, au financement et au capital."

En savoir plus sur:

Nos partenaires