Les dividendes mondiaux en recul

21/11/16 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Belga

Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont diminué de 4% au troisième trimestre sous l'effet, entre autres, d'un ralentissement aux Etats-Unis, selon une étude du gérant d'actifs Henderson Global Investors publiée lundi.

Les dividendes mondiaux en recul

Image d'illustration © istock

Le montant total des dividendes mondiaux a en effet atteint 281,7 milliards de dollars de juillet à septembre 2016, soit une baisse de 11,9 milliards de dollars par rapport au troisième trimestre 2015. Il s'agit de la plus faible performance enregistrée depuis le deuxième trimestre de l'an dernier.

"La tendance la plus significative a été la baisse de la croissance des dividendes américains qui est actuellement la plus faible jamais enregistrée depuis le lancement de l'indice en 2009", même si "ceci n'est pas vraiment une source d'inquiétude", a commenté Alex Crooke, directeur de la gestion actions internationales à fort rendement chez Henderson Global Investors.

Aux Etats-Unis, les dividendes extraordinaires ont baissé et la croissance des dividendes ordinaires s'est ralentie. Or "un ralentissement de ce pays qui est le plus important contributeur de dividendes, a une incidence significative sur le total".

Les dividendes y ont chuté de 7%, à 100,4 milliards de dollars au troisième trimestre, un recul qui s'explique notamment par la non récurrence "des importants dividendes extraordinaires versés au cours du troisième trimestre 2015", selon Henderson.

Autre facteur de ce ralentissement au troisième trimestre, les régions qui versent habituellement le plus à cette période de l'année comme les pays émergents, l'Australie et le Royaume-Uni, "on connu une faible progression".

Du côté des marchés émergents, les dividendes ont chuté pour le troisième trimestre consécutif, avec une baisse de 7,1% à 42,9 milliards de dollars.

La chute de la livre qui a suivi le vote en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne n'a par ailleurs pas épargné les détenteurs d'actions britanniques, dont les dividendes ont diminué de 13,9% à 26,3 milliards de dollars par rapport à la même période la semaine dernière.

Henderson prévoit le versement d'un total 1.160 milliards de dollars de dividendes en 2016.

Pour son étude, Henderson analyse les dividendes versés par les 1.200 plus importantes sociétés en termes de capitalisation boursière.

TrendsInformation Services

Nos partenaires