Les bourses sous tension

24/07/12 à 11:16 - Mise à jour à 11:16

Source: Trends-Tendances

Les Bourses européennes restaient sous tension mardimatin, après une forte chute lundi et la décision de l'agence de notation Moody's d'abaisser la perspective de la dette de trois pays européens dont l'Allemagne, pilier jusqu'ici inébranlable de la zone euro.

Les bourses sous tension

© Reuters

Après avoir prudemment redressé la tête à l'ouverture, Paris gagnant 0,42%, Londres 0,38% et Francfort de 0,02%, les Bourses européennes n'ont pas tardé à fléchir mais sans décrocher.

Vers 8h10 GMT (10h10), Paris reculait ainsi de 0,20%, Londres de 0,23%, Francfort de 0,58%, Milan de 0,92% et Madrid de 0,84%.

Moody's a annoncé dans la nuit de lundi à mardi qu'elle abaissait de "stable" à "négative" la perspective de la dette de l'Allemagne, des Pays-Bas et du Luxembourg, trois pays qui jouissent de la note Aaa, la meilleure possible.

"Cette décision ne peut qu'alimenter l'inquiétude et la volatilité des marchés", ont souligné les analystes de BNP Paribas.

Du côté du marché de la dette, la tension restait également forte alors que les investisseurs attendent dans la matinée l'émission de bons du Trésor à 3 et 6 mois de l'Espagne.

La journée de mardi devrait être également marquée par l'arrivée à Athènes de la troïka des créanciers de la Grèce (UE, BCE et FMI) qui cristallisent à nouveau toutes les inquiétudes au moment où le scénario d'une sortie de la Grèce de la zone euro est de plus en plus évoqué.

L'euro pour sa part continuait à reculer. A 8h GMT, la monnaie européenne valait 1,2106 dollar contre 1,2120 dollar deux heures plus tôt et 1,2137 dollar lundi vers 21h GMT.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires