Les Bourses europénnes plombées par le pétrole et l'euro

04/05/16 à 11:56 - Mise à jour à 11:55

Source: Afp

Les Bourses européennes étaient en forte baisse mardi, inquiètes de la progression de l'euro face au dollar et du nouveau recul des cours du pétrole mais aussi d'un possible ralentissement de la croissance en zone euro.

Les Bourses europénnes plombées par le pétrole et l'euro

© iStockPhoto

Les marchés sont pénalisés par "une appréciation de l'euro et une baisse du pétrole", qui sont les principaux catalyseurs de la séance, résume Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

La devise européenne a progressé face à un dollar laminé par la perspective de voir la Réserve fédérale américaine (Fed) se retenir de relever ses taux dans l'immédiat après de nouvelles données américaines décevantes la veille.

De plus, le pétrole a de nouveau perdu du terrain, sur fond d'inquiétudes renouvelées sur le niveau excédentaire de l'offre mondiale.

En outre "la révision à la baisse des prévisions de croissance en zone euro par la Commission européenne a été un élément négatif s'ajoutant à la morosité ambiante", relève encore M. Tuéni.

L'institution européenne a en effet légèrement réduit mardi ses prévisions de croissance en zone euro pour 2016 et 2017, s'inquiétant des risques de ralentissement en Chine et des effets néfastes d'un éventuel "Brexit".

L'Eurostoxx 50 a laché 1,93%.

La Bourse de Paris a terminé en baisse de 1,59%. L'indice CAC 40 a perdu 70,77 points à 4.371,98 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,2 milliards d'euros.

La Bourse de Londres a terminé en nette baisse, le secteur minier ayant pâti d'un mauvais indicateur manufacturier chinois. L'indice FTSE-100 des principales valeurs a perdu 56,30 points ou 0,90% par rapport à la clôture de vendredi, à 6.185,59 points. Le marché londonien était fermé lundi en raison d'un jour férié.

Francfort a fortement reculé notamment à cause de résultats mitigés de la part de nombreuses entreprises allemandes.

L'indice vedette Dax est ainsi repassé sous la barre symbolique des 10.000 points, pour clôturer en forte baisse de 1,94% à 9.926,77 points, aux antipodes de sa progression de la veille (+0,84%).

En savoir plus sur:

Nos partenaires