Les Bourses de Londres et Toronto engendrent un nouveau géant

09/02/11 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Source: Trends-Tendances

La fusion des Bourses de Londres et Toronto donne naissance à la première plateforme mondiale de cotation pour les entreprises spécialisées dans l'extraction de ressources naturelles et la production d'énergie.

Les Bourses de Londres et Toronto engendrent un nouveau géant

Les Bourses de Londres (London Stock Exchange) et de Toronto (TMX) annoncent mercredi avoir conclu un accord de fusion en vue de créer un nouveau groupe boursier transatlantique qui dominera le secteur des matières premières et de l'énergie. TMX avait annoncé mardi être en pourparlers avancés avec la Bourse de Londres en vue d'une telle transaction.

Ce rapprochement, approuvé à l'unanimité par les conseils d'administration du LSE et de TMX, donne naissance à la première plateforme mondiale de cotation pour les entreprises spécialisées dans l'extraction de ressources naturelles et la production d'énergie, précisent les deux Bourses dans un communiqué commun.

Le nouvel ensemble se hissera également en tête du classement des groupes boursiers mondiaux par le nombre de sociétés cotées, ajoute le texte.

La fusion s'effectuera par le biais d'un échange d'actions, qui donnera environ 55 % du capital du nouveau groupe aux actionnaires actuels de la Bourse britannique, et 45 % à ceux de son homologue canadienne.

"En réunissant nos longs antécédents d'excellence au service des marchés financiers, nos ressources financières et nos cultures de gouvernance respectées aux quatre coins du monde, j'estime que nous pourrons ensemble faire bénéficier nos actionnaires et nos clients d'une société beaucoup plus forte que la somme de ses parties, appuie Chris Gibson-Smith, président du conseil du LES, cité dans le communiqué. Cette fusion survient à un moment extrêmement important dans l'histoire des marchés financiers."

"Ce sont deux institutions très florissantes et rentables qui unissent leurs forces pour créer une société encore plus diversifiée et d'une plus grande portée mondiale, prolonge Wayne Fox, président du conseil de TMX. Cette fusion entre égaux bénéficiera aux actionnaires, aux émetteurs, aux clients, aux employés et aux autres parties intéressées des deux entreprises. Il est tout aussi important de souligner que la fusion aura une incidence favorable sur les milieux d'affaires du Canada, du Royaume-Uni et d'Italie."

Trends.be

Nos partenaires