Les banquiers japonais ont échappé au choc de 2008 parce qu'ils ne parlaient pas anglais

28/06/13 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Trends-Tendances

Les banques japonaises sont sorties relativement indemnes de la crise de 2008, tout simplement parce que leurs dirigeants... ne parlaient pas anglais.

Les banquiers japonais ont échappé au choc de 2008 parce qu'ils ne parlaient pas anglais

© Reuters

C'est rien moins que l'actuel ministre japonais des Finances et vice-Premier ministre Taro Aso qui a avancé cette explication vendredi. Selon lui, les banquiers japonais étaient pour ainsi dire "lost in translation" pour comprendre les instruments et produits financiers qui ont conduit le système mondial au désastre avec la chute de la banque Lehman Brothers.

"De nombreuses personnes ont été piégées par des produits financiers douteux, les fameux subprimes. Les banques japonaises ne se sont pas jetées dessus comme les banques européennes. Les dirigeants des banques japonaises comprenaient à peine l'anglais, c'est pour ça qu'ils n'ont pas acheté", a affirmé Taro Aso lors d'un colloque à Tokyo.

Nos partenaires