Les banques "sans aide d'Etat" plaident pour une taxe bancaire "équilibrée"

24/11/11 à 19:40 - Mise à jour à 19:40

Source: Trends-Tendances

Des responsables de banques belges n'ayant pas eu recours à une aide de l'Etat dans le cadre de la crise ont réclamé l'inclusion dans le budget 2012 "d'une taxe bancaire équitable", estimant "inacceptable" que les banques sans aides d'Etat soient le plus lourdement touchées.

Les banques "sans aide d'Etat" plaident pour une taxe bancaire "équilibrée"

© Image Globe / YVES BOUCAU

Selon ces banques, en l'occurrence Delta Lloyd Bank, Crédit Agricole, Banque de La Poste et Bank J. Van Breda, "le paysage bancaire belge ne s'arrête pas aux quatre grandes banques qui dominent l'actualité".

Les banques qui n'ont pas bénéficié d'aide d'Etat jugent également "particulièrement inéquitable" la taxe bancaire instaurée en 2009 car celle-ci n'a pas été établie en tenant compte des risques mais sur les dépôts des clients.

"Une taxe bancaire basée dans une trop large mesure sur les dépôts d'épargne est inéquitable et ne tient compte en aucune façon des autres éléments du bilan des banques pourtant à l'origine de la crise", estiment dans un communiqué les plus "petites" banques, qui se disent prêtes à débattre de leur proposition d'une contribution répartie de manière équilibrée entre toutes les institutions bancaires.

Trends.be, avec Belga.

Nos partenaires