Les banques réduisent leur exposition aux pays en difficulté

13/12/10 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Trends-Tendances

L'activité bancaire internationale a stagné au deuxième trimestre, tandis que les banques ont dans l'ensemble continué de réduire leur exposition aux pays européens en difficulté, a annoncé dimanche la Banque des règlements internationaux (BRI).

Les banques réduisent leur exposition aux pays en difficulté

© Thinkstock

Entre avril et juin, l'activité bancaire a reculé de 0,02 %, soit une baisse de 7 milliards de dollars, après une accélération de 670 milliards au premier trimestre, a précisé la "banque centrale des banques centrales" dans une étude.

Malgré cette stagnation, les établissements bancaires ont continué de transférer des fonds vers les pays émergents "à croissance rapide", alors qu'elles ont ralenti la cadence en direction des économies avancées, a souligné la BRI.

Les banques ont ainsi continué d'accroître leur exposition vers l'Asie-Pacifique et l'Amérique latine-Caraïbes, tandis qu'elles ont réduit leurs prêts transfrontaliers à destination des résidents d'Europe de l'Est, de l'Afrique et du Moyen-Orient, où la croissance a été plus lente, selon l'institut d'émission.

Alors que les turbulences budgétaires qui frappent la Grèce, le Portugal, l'Espagne et l'Irlande continuent de peser, l'exposition totale des banques enregistrées auprès de la BRI envers ces quatre pays était de 2.281 milliards de dollars à la fin du deuxième trimestre. Globalement, les banques ont réduit leur exposition à ces pays en difficulté.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires