Les banques et assurances belges participent au plan grec

16/08/11 à 12:51 - Mise à jour à 12:51

Source: Trends-Tendances

Les principales banques et assurances belges ont confirmé mardi leur participation au nouveau plan d'aide financière à la Grèce, lors d'une réunion avec le ministre des Finances Didier Reynders et le gouverneur de la Banque nationale Luc Coene. Leur exposition totale au risque souverain grec s'élève à environ 4,5 milliards d'euros.

Les banques et assurances belges participent au plan grec

Les institutions négocieront directement avec les autorités grecques les termes de leur participation, en ligne avec les options définies au niveau international (échange d'obligations ou "roll over"). Il s'agit d'allonger la maturité des prêts, afin de donner à Athènes plus de temps pour honorer ses créances, mais aussi d'abaisser les taux d'intérêt.

Avec une exposition proche de 2 milliards d'euros, Dexia est la principale banque concernée par l'opération, devant KBC (environ 700 millions), BNP Paribas Fortis (300 millions), Ethias Banque (75 millions) et ING (50 millions).

Du côté des assurances, Ageas est exposée à hauteur de 800 millions, devant Ethias (350 millions), Vivium (100 millions) et ING Life (90 millions).

L'engagement des différents acteurs du secteur financier belge permet à la Belgique d'honorer la promesse d'atteindre une participation privée au plan grec représentant au moins 90% de l'exposition, s'est réjoui M. Reynders à l'issue de la réunion. Il a souligné que ces reports de dette correspondaient à autant de montants que les pouvoirs publics ne devraient pas débourser.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires