Les banques belges friandes de finance offshore

19/04/13 à 08:47 - Mise à jour à 08:47

Source: Trends-Tendances

Selon les calculs de l'eurodéputé Philippe Lamberts, la plupart des banques du pays ont des filiales dans des paradis fiscaux tels que les îles Caïmans, les îles Anglo-Normandes ou Singapour.

Les banques belges friandes de finance offshore

© Philippe Lamberts

Ensemble, les enseignes bancaires actives en Belgique détiendraient pas moins de 1.639 entités localisées dans des paradis fiscaux. C'est ce qui ressort des calculs effectués par le député européen Philippe Lamberts (Ecolo), sur base des rapports annuels des institutions concernées. "Une estimation conservatrice dans la mesure où toutes ne dressent pas une liste exhaustive de leurs implantations dans des paradis fiscaux, précise d'emblée l'intéressé. C'est notamment le cas de Belfius ou d'ING. Il est fort probable que ces dernières disposent d'un nombre d'entités offshore plus élevé. Par contre, des banques comme BNP Paribas ou Deutsche Bank sont pour ainsi dire très transparentes sur le sujet."

La grande banque allemande annonce ainsi 974 implantations dans des juridictions dites offshore, loin devant le groupe bancaire français BNP Paribas (283) ou KBC (163). Aux premiers rangs des cieux privilégiés figurent les îles Caïmans, Jersey ou encore Singapour. Mais aussi le Luxembourg, l'Irlande où le Delaware (Etats-Unis), "destination très prisée par les banques actives chez nous", souligne Philippe Lamberts.

Ces Etats, bien sûr, présentent une fiscalité avantageuse. Y localiser une joint-venture pour investir dans un pays émergent est-il pour autant d'emblée répréhensible ? "Il faut savoir ce qu'on veut, rétorque Philippe Lamberts. Ou bien un marché est digne d'être servi ou bien il ne l'est pas. Et alors il est préférable ne pas y mettre les pieds." Et celui que la presse anglo-saxonne surnomme "ennemi numéro un" de la City de Londres d'ajouter en guise de conclusion : "Ce n'est pas pour rien si la banque britannique HSBC a été condamnée à une amende de deux milliards de dollars après avoir ouvert 50.000 comptes aux îles Caïmans pour le compte des cartels mexicains. Il y est plus confortable de blanchir l'argent de la drogue qu'au Mexique !"

1.639 LE NOMBRE D'ENTITÉS

détenues par les banques actives en Belgique, qui sont localisées dans des paradis fiscaux.

En savoir plus sur:

Nos partenaires