Les 5 pires conseils financiers à destination de la génération Y

12/11/15 à 12:23 - Mise à jour à 12:26

Source: Trends-Tendances

5 mythes, 5 erreurs fondamentales : Ethan Bloch, 30 ans et fondateur de Digit, livre à Bloomberg les mauvais conseils qui l'enragent tout particulièrement. Avis aux membres de la "génération Y"...

Les 5 pires conseils financiers à destination de la génération Y

© iStock

Ethan Bloch a fondé Digit voici trois ans. L'algorithme développé par cette compagnie financière en ligne suit de près le compte bancaire de ses clients. Objectif : analyser les entrées et sorties d'argent ; lorsque le logiciel détecte de "l'argent en trop", il transfère automatiquement cette manne vers un compte d'épargne. Bloomberg a interrogé ce techno-financier trentenaire afin qu'il liste les conseils couramment dispensés aux membres de la "génération Y" et qu'il juge à côté de la plaque.

1. "Il faut trouver un boulot et ouvrir un plan d'épargne-retraite à l'instant même où vous sortez de l'université"

Selon Ethan Bloch, "il est nettement plus crucial de consacrer du temps à la réflexion : que vais-je faire ? Et comment puis-je augmenter mes revenus potentiels ? Voilà le genre de démarche à laquelle les gens devraient consacrer leur stock d'anxiété... Pensez à l'importance que vous accordez à l'argent, et les conséquences que cela peut avoir sur un futur emploi."

2. "Souscrire une carte de crédit à peine sorti de la fac est dangereux."

Pas nécessairement, estime Ethan Bloch, qui a reçu sa première carte de crédit à l'âge de 11 ans : "Si vous le pouvez, prenez une carte de crédit. A vous de voir si vous désirez ou pas vous en servir pour financer des choses à court terme. Mais l'utiliser jusqu'à un plafond déterminé s'avérera très positif à long terme. Utilisez le mode 'autopay' : si le plafond est assez bas, vous ne risquez pas de détruire votre vie."

3. "Réussir dans la vie implique d'acheter son logement."

C'est le rêve américain typique : acheter une maison... Cette idée a le don de mettre Ethan Bloch en colère : "N'achetez pas une f... maison ! Tout dépend de l'endroit où vous vivez, mais de nos jours, il paraît souvent beaucoup plus sensé de louer que d'acheter." In fine, c'est une "question de valeurs", estime-t-il : avez-vous vraiment envie d'acheter un bien immobilier, à ce stade de votre vie, ou n'est-ce qu'une idée imposée par les générations précédentes ?

4. "Dès votre diplôme en poche, constituez-vous un matelas financier de secours."

Les gens pensent trop à cette dimension, prévient Ethan Bloch : "Si vous disposez d'un plan d'épargne-retraite via votre emploi et que vous y placez de l'argent, cet argent sera disponible en cas d'imprévu, même si cela vous coûtera une pénalité. C'est, par essence, un fonds de secours. Les pros de la finance détestent qu'on dise cela, mais c'est la vérité toute simple."

5. "Investir est une activité difficile... et les actions sont sexy."

Gérer votre argent est en réalité très simple, conclut Ethan Bloch : "Ceci dit, beaucoup de gens ont des agendas cachés et doivent vendre des produits. On entend beaucoup de bruit et très peu de vrais signaux, finalement. C'est pourquoi les hommes et les femmes de ma génération se détournent de la Bourse." Son conseil ? "Pour un investissement à long terme, placez régulièrement de l'argent dans un fonds indiciel, et vivez votre vie. C'est tout. Pas besoin d'un conseiller financier ! Si la productivité augmente, l'économie se porte bien. Alors, à moins d'une guerre nucléaire ou d'un astéroïde réduisant la planète en poussière, vous augmenterez votre capital à un rythme raisonnable jusqu'à la fin de votre vie."

En savoir plus sur:

Nos partenaires