Le Wallon s'endette moins vite que le Bruxellois ou le Flamand

28/01/10 à 11:30 - Mise à jour à 11:30

Source: Trends-Tendances

Le nombre de personnes en défaut de paiement grimpe plus vite en Flandre qu'en Wallonie et la hausse est encore plus sensible à Bruxelles, selon une étude de l'Observatoire du crédit et de l'endettement (OCE), relayée jeudi par La Libre Belgique.

Le Wallon s'endette moins vite que le Bruxellois ou le Flamand

© PG

Sur base des chiffres de la centrale des crédits aux particuliers, publiés la semaine dernière par la Banque nationale, l'OCE remarque qu'entre 2008 et 2009, la Belgique a connu une hausse de 3,64% du nombre des personnes enregistrées pour au moins un défaut de paiement.

Mais la tendance diffère selon la Région: en Wallonie, l'augmentation n'était que de 2,56%, contre 3,92% en Flandre et 6,98% à Bruxelles.

"Cette tendance qui se constatait déjà un an plus tôt, serait le fruit de politiques mises en oeuvre en Wallonie dans le but d'aider les personnes surendettées", explique le quotidien.
"Ce n'est peut-être pas une différence très significative mais si elle se confirmait, cela tendrait à prouver que la Wallonie, même si elle est toujours dans une situation pire que la Flandre en matière de surendettement, tient mieux le choc en cette période de crise économique", analyse l'auteur de l'étude, Romain Duvivier, économiste à l'OCE.

Sur l'ensemble des personnes en défaut de paiement, c'est toujours la Région wallonne qui est en tête, avec 44,85 % du total, contre 39,55 % pour la Flandre et 12,26 % pour Bruxelles.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires