Le taux d'emprunt belge encore à la baisse

23/01/15 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Belga

Les rendements offerts par les titres de dette des principaux pays de la zone euro signaient de nouveaux records à la baisse vendredi matin, au lendemain de l'annonce d'un vaste plan de soutien par la Banque centrale européenne.

Le taux d'emprunt belge encore à la baisse

Image d'illustration © istock

Déterminée à contrer le risque de déflation et à stimuler l'économie de la zone euro, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi des rachats massifs de dette, qui s'élèveront à au moins 1.140 milliards d'euros.

Le conseil des gouverneurs "a décidé de lancer un programme élargi de rachats d'actifs" publics et privés, a annoncé le président de la BCE Mario Draghi lors de sa conférence de presse à Francfort, lançant une offensive monétaire très attendue face à la faiblesse récurrente de l'évolution des prix en zone euro.

Déjà utilisé par la Banque centrale du Japon et la Réserve fédérale américaine, ce mécanisme doit permettre de peser sur les taux d'intérêt, afin de relancer l'activité économique par le biais du crédit, et faire remonter les prix.

Ces rachats d'actifs seront échelonnés à raison de 60 milliards d'euros par mois à partir de mars.

Vers 11 heures, le taux d'emprunt à long terme belge, qui était déjà descendu en-dessous de 0,7% lors de la séance de jeudi, oscillait autour de 0,62% vendredi.

Peu avant 09H00, le taux d'emprunt à 10 ans de la France s'inscrivait à 0,568% après avoir signé quelques minutes auparavant un nouveau record à 0,557%. La veille, il a terminé à 0,617%.

De son côté, le taux à 10 ans de l'Allemagne évoluait à 0,423% après un record à 0,417% contre 0,447% la veille. Celui de l'Italie évoluait à 1,467% après un record à 1,454% (contre 1,549%) et celui de l'Espagne à 1,310% après un plus bas à 1,299%, contre 1,405% la veille.

En savoir plus sur:

Nos partenaires