Le secteur bancaire belge retrouve son optimisme

05/07/13 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

Source: Trends-Tendances

Les banques belges envisagent l'avenir avec un optimisme grandissant, ressort-il vendredi du baromètre semestriel européen du cabinet d'audit Ernst&Young.

Le secteur bancaire belge retrouve son optimisme

© Belga

En Belgique, seulement 7% des banques interrogées s'attendent à augmenter leurs recours au financement de la banque centrale alors que 57% prévoient une diminution. Moins de 25% des banques prévoient d'avoir davantage recours au financement de la banque centrale, tandis que 39% pensent être mieux en mesure de rembourser les fonds de ces programmes.

Environ 53% des banques européennes et belges prévoient une amélioration de leur performance et 36% des banques belges prévoient une situation stable au cours des six prochains mois. En outre, moins de banques belges s'attendent à une dégradation de la situation économique générale avec seulement 11% en comparaison à 33% il y a six mois, relève Ernst & Young.

Les banques devront réduire encore leur position d'endettement et vendre des actifs pour consolider leur bilan, souligne le cabinet d'audit. C'est en Espagne et en Italie qu'elles ont le plus tendance à se défaire de leurs actifs: 50% des répondants déclarent projeter de vendre des actifs dans les six mois à venir, pour 35% des répondants sur les autres marchés et 21% pour les banques belges. La moitié des banques interrogées prévoit une nouvelle contraction du bilan.

En Belgique, seules 29% des banques prévoient une augmentation des provisions pour pertes contre 67% il y a six mois.

Au total, 41% des banques pensent encore devoir procéder à des réductions de personnel.

L'European Banking Barometer est une enquête semestrielle menée auprès de 250 banques dans toute l'Europe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires