Le rouble s'enfonce toujours plus, malgré la hausse radicale des taux

16/12/14 à 10:46 - Mise à jour à 11:51

Source: Belga

Le rouble reprenait sa dégringolade mardi en fin de matinée, atteignant de nouveaux records de faiblesse face au dollar et à l'euro, après avoir temporairement rebondi grâce à une hausse radicale des taux de la banque centrale.

Le rouble s'enfonce toujours plus, malgré la hausse radicale des taux

Le rouble a perdu plus de 40% de sa valeur face au dollar et à l'euro en 2014. © Reuters

La Bourse de Moscou plongeait parallèlement et l'indice RTS (libellé en dollars), qui a chuté de 10% lundi, cédait 12,06% vers 09H05 GMT. Après moins de deux heures de rebond, la monnaie russe a de nouveau décroché. L'euro a dépassé pour la première fois de son histoire les 80 roubles et le dollar 65 roubles.

Rebond... de courte durée

Le rouble avait pour bondi de 4% ce mardi matin à l'ouverture de la Bourse de Moscou.

Le dollar reculait à 61,94 roubles vers 07H15 GMT, contre son record de 64,44 rouble à la clôture lundi soir, mais sans redescendre à son niveau de 58,18 roubles vendredi soir. L'euro revenait à 77,11 roubles contre 78,87 roubles la veille, restant bien au-delà de son niveau de vendredi (72,28 roubles).

Taux directeur à 17% contre 10,5%

Dans la nuit de lundi à mardi, la Banque de Russie a fait bondir son taux directeur à 17%, soit une hausse de six points et demi, alors que le rouble a connu un mini krach lundi, perdant 10% de sa valeur. La banque centrale russe avait déjà relevé d'un point son taux directeur jeudi dernier, à 10,5%.

La monnaie russe a battu lundi des records de faiblesse: l'euro a atteint 80,09 roubles contre 72,81 roubles la veille au soir et le dollar 64,23 roubles contre 58,18 roubles.

En chute libre depuis plusieurs semaines, le rouble a connu l'une de ses pires journées depuis la période suivant le défaut de la Russie en 1998.

La nouvelle dégringolade de la monnaie russe, affaiblie par les sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne et la chute des cours du pétrole, signifie qu'elle a perdu depuis le début de l'année 42% de sa valeur face à l'euro et 49% face au dollar.

La banque centrale est pourtant intervenue quasi quotidiennement depuis le début du mois pour soutenir le rouble, dépensant au total 5,9 milliards de dollars, sans succès.

En augmentant son taux à 17%, soit le triple de son niveau du début de l'année (5,5%), la Banque de Russie espère juguler la dépréciation du rouble, mais aussi l'inflation qui en résulte, et qui devrait atteindre 11,5% sur un an selon elle.

En savoir plus sur:

Nos partenaires