Le Qatar, nouvel actionnaire de la Deutsche Bank

22/05/14 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Trends-Tendances

Le petit émirat du Golfe continue de faire ses emplettes au rayon de la finance mondiale. Cette fois-ci, c'est sur la Deutsche Bank qu'il a jeté son dévolu.

Le Qatar, nouvel actionnaire de la Deutsche Bank

© Image Globe

La grande banque allemande a annoncé une augmentation de capital de 8 milliards d'euros pour renforcer ses fonds propres et répondre ainsi aux exigences toujours plus strictes des autorités de contrôle européennes en matière de solvabilité. Une opération à laquelle participera la famille royale du Qatar. Un de ses représentants, le cheik Hamad bin Jassim bin Jaber al-Thani, ancien Premier ministre, va en effet acquérir via son fonds d'investissement personnel pour 1,75 milliard d'euros de nouvelles actions, ce qui devrait lui permettre de détenir environ 6 % du capital du géant bancaire allemand, et devenir du coup le premier actionnaire du seul acteur du Vieux Continent à pouvoir rivaliser avec les géants de Wall Street (Goldman Sachs, etc.) dans les activités de financement et d'investissement.

Via son fonds souverain, ou divers holdings familiaux, le Qatar a déjà beaucoup investi dans le secteur bancaire occidental dans la foulée de la crise. C'est un actionnaire de taille de Bank of America, Credit Suisse ou encore Barclays. Plus près de chez nous encore, on rappellera que le réseau européen de banque privée KBL (maison mère de Puilaetco Dewaay) et la BIL (ex-grosse filiale luxembourgeoise de Dexia) ont aussi été rachetées par les Qataris. Bref, le centre de gravité de la finance mondiale se déplace non seulement vers l'Asie mais aussi vers le Moyen-Orient.

SÉBASTIEN BURON

8 MILLIARDS D'EUROS

Le montant de l'augmentation de capital géante de la banque allemande qui accueille un nouvel actionnaire de poids : la famille royale du Qatar.

Nos partenaires