Le pétrole chute sous les 50 dollars

23/07/15 à 10:36 - Mise à jour à 10:36

Source: Belga

Le pétrole a rechuté mercredi à New York, pénalisé par l'annonce d'une nouvelle hausse des stocks de brut aux Etats-Unis et le rebond du dollar, se rapprochant encore de ses plus bas niveaux de l'année.

Le pétrole chute sous les 50 dollars

Image d'illustration. © Reuters

Le cours du baril de référence (WTI) pour livraison en septembre a perdu 1,67 dollar à 49,19 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), clôturant sous la barre des 50 dollars pour la première fois depuis le 2 avril.

Le ministère de l'Energie a confirmé en matinée ce que laissait prévoir l'association professionnelle API dès mardi soir: une forte augmentation des réserves de pétrole brut (+2,5 millions de barils) aux Etats-Unis, alors que les experts de Bloomberg avaient tablé en moyenne sur un reflux. En outre le terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma), qui sert de référence au WTI, se remplit de plus en plus (+800.000 barils).

La production américaine n'a enregistré qu'un déclin insignifiant de 4.000 barils par jour pour la semaine terminée le 17 juillet, alors que la baisse du nombre de puits de pétrole en activité annoncée vendredi dernier pouvait laisser espérer une baisse plus importante.

Les cours restaient tributaires du niveau de dollar, avec une corrélation bien plus marquée que pour les autres matières premières. Or, autant un reflux passager du dollar mardi avait permis aux cours du brut de se redresser un peu, autant mercredi le dollar repartait en hausse, renvoyant le brut à la baisse.

Le niveau le plus bas atteint par un contrat de référence du WTI remonte au 17 mars, quand il avait terminé à 43,46 dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires