Le Nasdaq s'offre un record

28/12/16 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Source: Afp

Wall Street a terminé en hausse mardi: le Nasdaq a battu un nouveau record en prenant 0,45% et le Dow Jones a avancé de 0,06%, au cours d'une séance calme pour débuter une semaine raccourcie entre Noël et le jour de l'An.

Le Nasdaq s'offre un record

© Belga

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a pris 11,23 points à 19.945,04 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 24,75 points à 5.487,44 points, son plus haut niveau en clôture. L'indice élargi S&P500 a avancé de 5,09 points, ou 0,22%, à 2.268,88 points.

"Dans l'ensemble, les données macroéconomiques sont bonnes et le marché a évolué dans une atmosphère typique de la période des fêtes", a indiqué Peter Cardillo, chef économiste chez First Standard Financial.

La Bourse de New York n'a rouvert que mardi, lundi étant férié en remplacement du jour de Noël tombé cette année un dimanche. De nombreux investisseurs font donc le choix de rester sur la touche pour cette semaine réduite d'une séance.

Dans ce contexte, le Dow Jones s'est à nouveau rapproché de la barre symbolique des 20.000 sans parvenir à la franchir, les opérateurs présents semblant manquer de conviction.

Malgré cette prudence, "cette semaine a une forte tendance historique à être orientée à la hausse et je pense que c'est le principal facteur qui pousse le marché à monter", a expliqué Karl Haeling de Landesbank Baden-Württemberg.

Peu après l'ouverture, les investisseurs ont pris connaissance d'une hausse importante du moral des ménages américains en décembre selon l'indice Conference Board, qui s'affiche à un sommet depuis août 2001.

Seul autre indicateur notable mardi, l'enquête Case-Shiller publiée par Standard and Poor's a indiqué sans grande surprise une légère hausse des prix des logements en octobre aux Etats-Unis, de 0,2% sur un mois.

Dans les jours à venir, Wall Street pourrait toutefois subir des effets techniques de fin de mois, les gestionnaires cherchant à rééquilibrer les portefeuilles dans lesquels ils veulent maintenir une proportion déterminée d'actions et d'obligations, a prévenu Karl Haeling.

"La valeur des actions a monté et celle des bons du Trésor a baissé, donc il faut vendre des actions et acheter des obligations pour pouvoir revenir à un pourcentage prédéterminé", a-t-il expliqué.

Le marché obligataire reculait. Vers 21H20 GMT (22H20 en Belgique), le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,561% contre 2,540% vendredi soir et celui des bons à 30 ans à 3,137% contre 3,116% précédemment.

Les cours du pétrole ont monté mardi pour finir au plus haut de l'année, les échanges restant limités en pleine période de fêtes mais l'optimisme perdurant sur la réduction de production prévue par l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep).

Le prix du baril de "light sweet crude" (WTI), référence américaine du brut, a pris 88 cents à 53,90 dollars sur le contrat pour livraison en février au New York Mercantile Exchange (Nymex), un niveau sans précédent depuis l'été 2015.

A Londres, les marchés étaient fermés et il n'y a donc pas eu d'échanges physiques sur le Brent de la mer du Nord, coté à l'Intercontinental Exchange (ICE).

TrendsInformation Services

Connectés en permanence

Connectés en permanence

A peine une vingtaine d'années se sont écoulées entre l'apparition des premiers ordinateurs ...

Nos partenaires