Le Holding Communal a joué au Lotto... et perdu ?

17/10/11 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Source: Trends-Tendances

Sans accord sur la survie du Holding Communal, celui-ci serait acculé à la faillite à cause d'un emprunt de 5 millions d'euros accordé par la Loterie Nationale et qui arrive à échéance ce lundi matin.

Le Holding Communal a joué au Lotto... et perdu ?

© Image Globe/Dirk Waem

Kris Peeters, ministre-président du gouvernement flamand, a demandé lundi matin que la Loterie Nationale prolonge l'emprunt de 5 millions d'euros qu'elle a consenti au Holding Communal. Le gouvernement fédéral et les Régions ne sont toujours pas tombés d'accord sur la façon de partager la facture de la liquidation du Holding Communal.

Le conseil d'administration du Holding se réunit lundi matin. S'il n'y a pas à ce moment une solution, le holding devra faire aveu de faillite puisqu'il ne pourra pas faire face au remboursement d'un emprunt de 5 millions d'euros consenti par la Loterie Nationale, et qui arrive à échéance ce lundi.

Le ministre-président flamand a dès lors plaidé, lundi matin sur la VRT Radio, pour que le gouvernement fédéral accepte de prolonger cet emprunt. Selon Kris Peeters, il y avait un accord dimanche soir entre les experts du gouvernement fédéral et ceux des Régions, ce que conteste une source fédérale. Il n'y a eu aucune réunion de ce type dimanche, dit-on.

Le comité ministériel restreint fédéral a confirmé dimanche soir sa position dans ce dossier, à savoir que chacun doit respecter ses engagements et que le fédéral est disposé, en bout de course, à partager à concurrence de 50/50 le solde avec les Régions.

Reynders tient le sort du Holding Communal dans ses mains, selon Peeters

Pour le ministre-président flamand, Didier Reynders, ministre fédéral des Finances, tient le sort du Holding Communal entre ses mains : s'il accepte de reporter l'échéance de l'emprunt consenti par la Loterie Nationale au holding, il sera possible d'aller vers une liquidation accompagnée de celui-ci, a-t-il dit lundi à l'issue d'une réunion du gouvernement flamand qui s'est penché sur ce dossier.

Selon Kris Peeters, le gouvernement bruxellois a déjà accepté de prolonger l'échéance d'un emprunt qui dépend de lui et qui arrive à échéance demain mardi. Le ministre-président flamand a ajouté que les Régions s'étaient ralliées à la proposition du ministre-président wallon Rudy Demotte mais que cette proposition - malgré l'accord des experts du gouvernement fédéral et des gouvernements régionaux - a finalement été rejeté par le gouvernement fédéral.

Il insiste sur le fait qu'avec la garantie de 450 millions d'euros et l'emprunt de 120 millions d'euros, les Régions font un effort suffisant. Ces Régions veulent que le fédéral prenne seul en charge le solde du déficit à savoir 450 millions d'euros. Le fédéral propose de partager à parts égales cette charge entre le fédéral et les Régions.

Pour éviter la faillite immédiate et se donner un peu de temps, Kris Peeters dit attendre un geste du gouvernement fédéral via le report de l'échéance de l'emprunt que la Loterie Nationale a consenti au Holding : "Les clés sont dans les mains du ministre Reynders !" Le ministre des Finances assure en effet la tutelle sur la Loterie Nationale.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires