Le groupe BNP Paribas fait mieux que prévu au troisième trimestre

31/10/14 à 08:33 - Mise à jour à 08:33

Source: Belga

BNP Paribas a publié vendredi un bénéfice meilleur que prévu au troisième trimestre, tous ses métiers ayant participé à la hausse de son résultat.

Le groupe BNP Paribas fait mieux que prévu au troisième trimestre

Les bureaux de BNP Paribas Fortis à Bruxelles. © REUTERS/Yves Herman

De juillet à septembre, le bénéfice net du groupe a atteint 1,5 milliard d'euros, en progression de 10,6% sur un an, alors que les analystes tablaient en moyenne sur 1,4 milliard d'euros.

Le groupe se targue aussi d'avoir réussi à améliorer sa solvabilité: son ratio de fonds propres "dur" (apports des actionnaires et bénéfices mis en réserve rapportés aux crédits consentis) atteignait 10,1% fin septembre, contre 10% fin juin.

BNP Paribas souligne que ce ratio intègre les effets de la revue de la qualité des actifs, la grande opération menée par la Banque centrale européenne (BCE) avant qu'elle commence la supervision des plus grandes banques de la zone euro le 4 novembre.

"Les résultats du groupe sont (...) en hausse sensible par rapport à la même période de l'année précédente, grâce à la croissance des revenus de tous les pôles opérationnels, la maîtrise continue des frais de gestion et la baisse du coût du risque", souligne le directeur général, Jean-Laurent Bonnafé, cité dans un communiqué.

Le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) ressort en hausse de 3,9%, à 9,5 milliards d'euros.

En ce qui concerne le déploiement de son plan d'efficacité et de simplification, les économies récurrentes atteignaient 1,5 milliard d'euros au 30 septembre, soit pratiquement le niveau visé pour la fin de l'année (1,6 milliard).

A l'horizon 2016, échéance de sa feuille de route actuelle, la banque espère que ces économies récurrentes atteindront 2,8 milliards d'euros.

La banque de détail en Belgique affiche un produit net bancaire en hausse de 3,7%

La banque de détail de BNP Paribas en Belgique a enregistré au troisième trimestre un produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) de 847 millions d'euros, en hausse de 3,7% par rapport au troisième trimestre 2013, peut-on lire vendredi dans un communiqué du groupe sur ses résultats trimestriels. Pour les 9 premiers mois de l'année, le BNP réalise une augmentation de 2,9%.

Au troisième trimestre, les dépôts de BDDB ont connu une croissance de 5,1% par rapport à la même période en 2013 "grâce notamment à la bonne progression des dépôts à vue et des comptes d'épargne". Les crédits sont aussi en hausse, de 1,5%, du fait, entre autres, de la hausse des crédits aux particuliers et de la bonne tenue des crédits aux PME, explique BNP Paribas.

Les frais de gestion ont pour leur part augmenté de 1,7% sur les trois derniers mois et de 0,8% sur les neuf premiers mois de l'année.

Le résultat brut d'exploitation atteint 235 millions d'euros, ce qui représente un bond de 9,3% au troisième trimestre. Sur les 9 premiers mois, la croissance s'établit à 8,9%.

Le coût du risque "reste bas", souligne le groupe, à 16 points de base (16 centièmes de point de pourcentage, ndlr) des encours de crédit à la clientèle, en augmentation de 6 millions d'euros par rapport au troisième trimestre de 2013.

"Ainsi, après attribution d'un tiers du résultat de la Banque Privée en Belgique au pôle Investment Solutions, BDDB dégage un résultat avant impôt de 187 millions d'euros, en hausse de 7,5% par rapport au même trimestre de l'année précédente, traduisant sa très bonne performance opérationnelle", ajoute BNP Paribas. Sur les 9 premiers mois de l'année, le résultat avant impôt s'établit à 544 millions d'euros, en croissance de 7,7%.

En savoir plus sur:

Nos partenaires