Le gouvernement français va moins taxer les hauts salaires de la finance

27/09/17 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Source: Afp

Le gouvernement français a confirmé mercredi qu'il allait moins taxer les hauts salaires de la finance, une mesure destinée à rendre la place de Paris plus attractive en vue du Brexit.

Le gouvernement français va moins taxer les hauts salaires de la finance

© Getty Images

Le budget 2018 prévoit ainsi la suppression du taux marginal de la taxe sur les salaires pour les entreprises qui ne sont pas soumises à la TVA, comme les banques ou les assureurs, pour les rémunérations brutes excédant 152.279 euros.

Le taux majoré de 20%, en vigueur jusqu'ici, sera supprimé à compter du 1er janvier et "les rémunérations concernées seront taxées au taux de 13,60% comme c'était le cas jusqu'en 2013", souligne le projet de loi de finances 2018, présenté mercredi.

Les banques, assureurs et groupes financiers sont les premiers visés par ce geste fiscal qui permettra aux entreprises concernées d'économiser 140 millions d'euros en 2018, selon les estimations du gouvernement.

Les grandes capitales financières européennes se livrent une rude concurrence dans l'espoir d'attirer des acteurs financiers inquiets de la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE et Paris semble à la traîne par rapport à des villes comme Dublin, Francfort ou Amsterdam.

Toujours dans le but de renforcer l'attractivité de Paris, le gouvernement français a également renoncé au projet d'extension de la taxe sur les transactions financières aux opérations infra-journalières qui devait entrer en vigueur le 1er janvier 2018.

Nos partenaires