Le gendarme de la Bourse suisse enquête sur des manipulations

04/10/13 à 14:21 - Mise à jour à 14:21

Source: Trends-Tendances

La Finma, l'autorité suisse de surveillance des marchés financiers, a annoncé vendredi qu'elle menait une enquête sur des établissements financiers suisses sur des possibles manipulations des cours des devises étrangères.

Le gendarme de la Bourse suisse enquête sur des manipulations

© ThinkStock

"Dans ce contexte, elle coordonne ses efforts avec des autorités étrangères, car plusieurs banques sont potentiellement impliquées à un niveau international", a-t-elle indiqué dans un bref communiqué.

Le gendarme de Bourse suisse ne donne aucune indication sur le noms des établissements visés, ni sur les investigations en cours.

Contactée par l'AFP, la Finma n'a pas souhaité communiquer davantage de détails.

Mi-juin, les autorités britanniques ont lancé une enquête préliminaire sur ce point mais n'avaient pas non plus dévoilé l'identité des établissements concernés.

Se référant à des sources proches du dossier, le Financial Times avait alors affirmé que l'enquête avait été lancée après que l'autorité britannique de conduite financière (FCA) ait reçu des plaintes suggérant que des banques auraient réalisé des opérations en amont des ordres de leurs clients et aurait tenté de manipuler les taux de référence.

Le secteur de la finance a été déjà secoué par un autre scandale de manipulations des cours liés au Libor, le taux interbancaire qui définit les conditions dans lesquelles les banques se prêtent de l'argent entre-elles mais qui sert également de référence à de nombreux produits financiers.

En Suisse, UBS, le numéro un de l'industrie bancaire helvétique, s'était vu infliger une amende combinée de 1,4 milliard de francs suisses (1,13 milliard d'euros) par les autorités américaines, britanniques et suisses.

Nos partenaires