Le FMI partagé sur la loi bancaire du gouvernement

16/12/13 à 19:14 - Mise à jour à 19:14

Source: Trends-Tendances

La loi bancaire du gouvernement Di Rupo a reçu des bons mais aussi des mauvais points du Fonds Monétaire International (FMI).

Le FMI partagé sur la loi bancaire du gouvernement

© belga

L'institution estime que les banques belges pourraient souffrir de la concurrence internationale. Celles-ci abondaient déjà dans ce sens: si les règles sur les activités de spéculation sont trop restrictives, les banques risquent d'être désavantagées par rapport à leurs concurrents étrangers, estime-t-on.

La séparation d'activités spécifiques risque de les placer hors du périmètre des instances de contrôle, avertit notamment le FMI, qui évoque également une éventuelle distorsion de la concurrence si la Belgique devance la législation européenne.

Le FMI se dit à nouveau favorable à l'idée du ministre des Finances d'élargir l'exonération fiscale des comptes d'épargne à d'autres produits d'investissement comme les bons d'Etat ou les actions. Le rapport, présenté lundi à la Banque Nationale, a été réalisé à l'issue d'une visite d'une délégation du FMI en Belgique il y a quelques semaines.

Nos partenaires