Le fisc intensifie la chasse aux résidences secondaires non déclarées

19/03/15 à 07:31 - Mise à jour à 07:30

Source: Belga

Les autorités fiscales vont contrôler de manière approfondie quelque 72.000 déclarations de citoyens qui pourraient avoir "oublié" de leur déclarer l'existence d'une seconde résidence, rapportent jeudi Het Belang van Limburg et de Gazet van Antwerpen.

Le fisc intensifie la chasse aux résidences secondaires non déclarées

© Ardennes-Étape

Le fisc avait découvert il y a quelques mois qu'un certain nombre de contribuables ayant remis une déclaration fiscale dite simplifiée s'étaient abstenus de déclarer un ou plusieurs biens immobiliers.

Depuis l'année passée, l'administration dispose de la possibilité de croiser les données du cadastre avec d'autres, comme celles qui se trouvent répertoriées dans ces déclarations simplifiées.

Quelque 18.000 contribuables avaient finalement reçu une version adaptée de leur déclaration. De la même manière, le fisc a examiné les déclarations fiscales ordinaires, qu'elles aient été remises en version papier ou électronique. Il en ressort que 72.000 dossiers où l'administration soupçonne qu'un ou plusieurs biens immobiliers n'ont pas été correctement déclarés, ont été sélectionnés. Chacun d'eux va maintenant être examiné au cas par cas.

En savoir plus sur:

Nos partenaires