Le déficit budgétaire 2014 repasse au-dessus de 3% du PIB

20/01/15 à 18:21 - Mise à jour à 18:21

Source: Belga

Le solde de financement de la Belgique s'est établi à 3,2% du PIB en 2014, selon les derniers chiffres communiqués mardi par le ministre du Budget, Hervé Jamar (MR). Il se détériore par rapport à sa dernière estimation, en octobre, quand il était évalué en 2,9%, et repasse donc au-dessus du seuil européen de 3%.

Le déficit budgétaire 2014 repasse au-dessus de 3% du PIB

/ © istock

Cette révision à la hausse du déficit s'explique par une détérioration du déficit des Régions (l'entité 2), qui passe de 0,1% à 0,4% du PIB. Le déficit de l'entité 1, qui regroupe le fédéral et la sécurité sociale, reste stable, à 2,8%.

Dès avant la publication des nouveaux chiffres, la Flandre et la Wallonie avaient refusé qu'on leur fasse porter le chapeau de cette aggravation. "Aucun niveau de pouvoir n'a atteint le résultat espéré et il est un peu ridicule de se donner des leçons les uns aux autres", a indiqué le ministre wallon du Budget, Christophe Lacroix (PS), dans un communiqué.

Le ministre-président flamand, Geert Bourgeois, a lui aussi demandé au fédéral de ne pas tout rejeter sur les entités fédérées, tandis que son prédécesseur, Kris Peeters, devenu vice-Premier ministre CD&V au fédéral, est allé jusqu'à qualifier de "malhonnêteté intellectuelle" le fait de montrer du doigt les seules Régions.

Au cabinet Jamar, on ne cache pas une certaine incompréhension face à ces réactions. "Personne n'a dit qu'ils avaient jeté de l'argent par les fenêtres", tempère la porte-parole du ministre.

L'ajustement du solde budgétaire a été communiqué mardi à la Commission européenne, de même que les prévisions pour 2015 et des informations sur les réformes entreprises. Le gouvernement espère que le "caractère structurel" de celles-ci permettra d'éviter à la Belgique de faire à nouveau l'objet d'une procédure en déficit excessif.

Nos partenaires