Le 1er réassureur mondial plombé par les catastrophes

09/05/11 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Trends-Tendances

Inondations en Australie et en Nouvelle-Zélande, tremblement de terre et tsunami au Japon : entre janvier et mars, les catastrophes naturelles ont entraîné une perte de 2,7 milliards d'euros chez Munich Re. Près du double de ce qui avait été prévu.

Le 1er réassureur mondial plombé par les catastrophes

© Reuters

Les coûts engendrés par les tremblements de terre, les inondations et le tsunami ont plombé les résultats trimestriels de Munich Re. Le 1er réassureur mondial a enregistré une perte de 948 millions d'euros, à comparer au bénéfice de 485 millions engrangé l'an passé à la même époque.

Entre janvier et mars, les catastrophes naturelles (inondations en Australie et en Nouvelle-Zélande, tremblement de terre et tsunami au Japon) ont entraîné une perte de 2,7 milliards d'euros, soit près du double de ce qui avait été prévu.

Selon Jörg Schneider, directeur financier du groupe allemand, il s'agit du premier trimestre "le plus difficile depuis des années", même si les chiffres sont finalement supérieurs aux attentes des analystes. Munich Re s'attend par ailleurs à clôturer l'exercice dans le vert.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires