La taxe sur la spéculation est une catastrophe: "Il est urgent d'arrêter l'hémorragie !"

07/07/16 à 14:49 - Mise à jour à 18:48

Six mois après son entrée en vigueur, la taxe sur les plus-values spéculatives est une véritable catastrophe qui a déjà coûté des millions aux caisses de l'État.

La nouvelle taxe sur les plus-values boursières est une véritable "catastrophe qui va coûter 12 millions d'euros cette année à l'État". C'est ce qu'ont clamé ce jeudi matin lors d'une conférence de presse douze sociétés de Bourse et courtiers en ligne, parmi lesquels Leleux Associated Brokers, Keytrade Bank, BinckBank, Pire Asset Management ou encore Weghsteen. "Six mois après l'entrée en vigueur de la mesure, la situation est catastrophique, a ainsi lancé Olivier Leleux, patron de la société de Bourse éponyme. Cette taxe est tout à fait démagogique et rate complètement son objectif. Tout le monde est perdant. Il est urgent d'arrêter l'hémorragie !"
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires