La taxation financière serait positive pour la croissance

06/02/12 à 19:02 - Mise à jour à 19:02

Source: Trends-Tendances

Une taxe sur les transactions financières (TTF) européenne aurait un impact positif sur la croissance économique, selon une nouvelle étude, présentée ce lundi par le groupe socialiste du Parlement européen.

La taxation financière serait positive pour la croissance

© Thinkstock

La taxe permettrait d'élever de 0,25% le potentiel du PIB, estiment les auteurs, qui remettent en question l'impact négatif projeté par la Commission européenne.

Après s'être longuement opposée à une taxe Tobin, celle-ci a présenté en septembre une proposition de taxe sur les transactions, qui est ardemment débattue entre les Etats membres. Les opposants à la TTF, notamment le Royaume-Uni, citent fréquemment l'impact négatif sur la croissance, évalué par la Commission elle-même entre 0,2% et 0,53% du PIB selon les paramètres retenus.

Mais d'après les économistes Stephany Griffith-Jones et Avinash D. Persaud, la Commission n'a pas correctement pris en compte les effets positifs d'une TTF. Elle n'aurait pas inclus dans son calcul la réduction du risque systémique, l'augmentation de la consommation totale et l'effet positif sur l'économie découlant de l'amélioration des finances publiques. En prenant en compte ces facteurs, une TTF aurait un impact positif sur la croissance d'au moins 0,25% du PIB.

Les résultats de l'étude ont été présentés ce lundi à Bruxelles lors d'une conférence de presse, en présence de l'eurodéputée socialiste Anni Podimata, qui est rapporteuse dans ce dossier.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires