La SEC enquête sur un possible délit d'initié lié à l'action de BP

29/07/10 à 15:03 - Mise à jour à 15:03

Source: Trends-Tendances

L'autorité américaine des marchés financiers cherche à savoir si des fonds spéculatifs disposaient, à la date de l'explosion de la plateforme, d'informations sur le succès ou l'échec des efforts de BP pour arrêter la fuite.

La SEC enquête sur un possible délit d'initié lié à l'action de BP

Le jeudi 22 avril, une plate-forme pétrolière appartenant à la compagnie Transocean (BP) sombre au large de la Louisiane après avoir brûlé pendant 36 heures. © Epa

L'autorité américaine des marchés financiers (SEC) enquête sur un possible délit d'initiés commis par des tiers sur l'action du groupe pétrolier britannique BP, affirme mercredi la chaîne d'informations financières CNBC. "La SEC enquête, selon des personnes proches du dossier, sur le fait de savoir s'il y a eu des opérations de marché anormales liées aux actions de BP", affirme CNBC.

L'agence étudie en particulier la période du 20 avril, date de l'explosion de la plateforme Deepwater Horizon, à la fin juin, au moment où le groupe tentait à tout prix de recouvrir le puit pétrolier en eaux profonde d'où s'échappait du pétrole.

"L'enquête se concentre sur la possibilité que des tiers, comme des fonds spéculatifs, aient réalisé des échanges qui indiqueraient qu'ils disposaient d'informations sur le succès ou l'échec des efforts de BP pour arrêter la fuite de pétroler dans le Golfe du Mexique", ajoute CNBC.

BP s'était contenté d'indiquer mardi dans le document remis à l'agence gouvernementale sur la publication de ses résultats du deuxième trimestre que "la SEC et DoJ (ministère de la Justice, ndlr) conduisent des enquêtes informelles sur des questions de titres financiers en relation avec l'incident" de la plateforme Deeptwater Horizon, à l'origine de la plus grande marée noire jamais connue aux Etats-Unis.

Trends.be avec L'Expansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires