La ruée sur les bons d'Etat

25/11/11 à 21:22 - Mise à jour à 21:22

Source: Trends-Tendances

L'intérêt pour les bons d'Etat belges n'a cessé de croître vendredi, ressort-il d'un tour de table des grandes banques.

La ruée sur les bons d'Etat

© belga

Si les investisseurs peuvent encore y souscrire jusqu'au 2 décembre, il est déjà évident que jamais encore au cours de la dernière décennie plus d'argent avait été levé grâce aux bons d'Etat. Selon des chiffres provisoires de l'Agence belge de la dette, 327 millions d'euros ont été engrangés vendredi, un montant en hausse par rapport à jeudi. Sur l'ensemble des deux premiers jours, l'opération a déjà permis de récolter au moins 518 millions d'euros, explique Jean Deboutte de l'Agence belge de la dette.

Les banques refusent de donner des montants, mais elles parlent toutes d'un important intérêt. A la KBC, le montant total des souscriptions réalisées vendredi est 2,5 fois plus important que la veille, explique la porte-parole de la KBC Viviane Huybrecht.

Du côté de Dexia Banque Belgique, il est question d'une progression de 25 à 100% par rapport à jeudi, en fonction du type de bon, selon la porte-parole Moniek Delvou. La banque BNP Paribas Fortis a, quant à elle, vu au second jour de l'opération les souscriptions presque doubler et a constaté une nette préférence pour les bons d'Etat à 5 ans. Le Trésor propose trois types de bons à 4 ans, à 5 ans et à 8 ans, à des taux de 3,5%, 4% et 4,2%.

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires