La politique ultra-accommodante de la BCE "n'est plus adaptée"

02/11/16 à 15:16 - Mise à jour à 15:15

Source: Belga

Le conseil des "Sages", économistes influents qui conseillent le gouvernement allemand, a plaidé mercredi pour une réduction des achats massifs de dettes de la BCE, dont la politique ultra-accommodante n'est à leurs yeux plus adaptée à l'économie européenne.

La politique ultra-accommodante de la BCE "n'est plus adaptée"

Mario Draghi © Reuters

"Il serait mieux de ralentir les achats de dettes et de les arrêter plus tôt", estiment les cinq "Sages" dans leur rapport d'automne. Ce programme, d'un volume de 80 milliards d'euros de titres par mois, court jusqu'à fin mars 2017.

La majorité des économistes s'attendent au contraire à ce que l'institut de Francfort étende son programme, afin de soutenir une économie et une inflation toujours mornes en zone euro.

Pour les "Sages", la politique ultra-accommodante de la Banque centrale européenne, qui se caractérise aussi par des taux d'intérêt historiquement bas, a certes "contribué de façon importante à la reprise".

Mais son ampleur "n'est plus adaptée étant donné l'amélioration de l'économie" de la zone euro, pour laquelle ils prédisent une croissance de 1,6% cette année et 1,4% l'an prochain.

"La volonté de réformes se relâche et certains Etats membres ne respectent pas la discipline budgétaire nécessaire", mettent-ils en garde, jugeant au final que la politique monétaire "masque ces problèmes et met de plus en plus en danger la stabilité financière".

Le gouvernement allemand n'a pas utilisé suffisamment les fruits de la croissance économique de ces dernières années pour mettre en place des réformes permettant de renforcer la compétitivité de la première économie européenne, ont-ils également critiqué.

En savoir plus sur:

TrendsInformation Services

Connectés en permanence

Connectés en permanence

A peine une vingtaine d'années se sont écoulées entre l'apparition des premiers ordinateurs ...

Nos partenaires