La nouvelle arme de la Fed dope les Bourses mondiales

14/09/12 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Trends-Tendances

De Paris à Hong Kong, les Bourses mondiales s'apprêtaient à terminer la semaine en fanfare ce vendredi, saluant à l'unisson les mesures inédites de soutien à l'économie américaine annoncées la veille par la banque centrale (Fed).

La nouvelle arme de la Fed dope les Bourses mondiales

© Reuters

Après avoir fini en ordre dispersé la veille, les places européennes ont démarré la séance tambour battant ce vendredi. Vers 09H20, Paris gagnait 1,83%, Londres 1,31%, Francfort 1,43%, Madrid 2,25% et Milan 1,98%, rassurées sur la volonté et la détermination de la Fed à agir pour revigorer l'économie américaine. Le BEL 20, lui, gagnait 1,98% peu avant 10H00.

Wall Street avait donné le ton la veille, le Dow Jones (+1,55%) terminant à ses plus hauts depuis le 26 décembre 2007 et le Nasdaq (+1,33%) depuis le 15 novembre 2000.

L'Asie lui a ensuite emboîté le pas, avec un gain de 1,83% enregistré à Tokyo, tandis que Hong Kong prenait 2,89% et Shanghai 0,64% quelques heures avant la clôture. A mi-séance, Séoul bondissait de 2,58% et Sydney de 1,07%.

Ce qui est bon pour l'économie américaine est "bon pour l'économie mondiale", a commenté ce vendredi le ministre japonais des Finances, Jun Azumi.

Après le "bazooka" de la Banque centrale européenne (BCE), la Fed a dégainé à son tour jeudi une arme puissante en se lançant dans un troisième cycle de mesures d'aide à la croissance baptisées "assouplissement quantitatif" (QE3) au terme de deux jours de réunion de son comité de politique monétaire.

Décrivant une situation économique maussade et un taux de chômage "qui reste élevé", la banque centrale s'est notamment engagée à racheter des titres adossés à des créances immobilières émis par les organismes de refinancement hypothécaires parapublics (Fannie Mae, Freddie Mac).

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires