La note de la France et des États-Unis de stable à négative ?

29/11/11 à 07:38 - Mise à jour à 07:38

Source: Trends-Tendances

L'agence d'évaluation financière Standard and Poor's pourrait placer dans les prochains jours la note "AAA" de la France sous perspective négative, contre stable actuellement, rapporte lundi le quotidien français La Tribune. Quant à l'agence de notation Fitch, elle envisage d'abaisser la note des USA

La note de la France et des États-Unis de stable à négative ?

© EPA

"Nous ne commentons pas les rumeurs de marché qui concernent nos notes", a indiqué un porte-parole de l'agence américaine, alors que la crise de la dette souveraine en zone euro affole les marchés.

Le quotidien n'identifie pas ses sources. L'une d'elles affirme que l'annonce du changement de perspective "aurait dû être rendue publique dès vendredi, mais, pour des raisons inconnues, elle a été repoussée". Une autre, qualifiée de "diplomatique", estime que l'annonce "pourrait intervenir sous une semaine, ou peut être dix jours". Le 10 novembre, l'agence avait reconnu avoir annoncé par "erreur" que la France était dégradée, suscitant de vives protestations du gouvernement.

La France jouit actuellement de la meilleure note possible auprès des trois grandes agences de notation, S&P, Moody's et Fitch. Moody's a annoncé mi-octobre qu'elle se donnait trois mois pour déterminer si la perspective stable de la note était toujours justifiée.

L'abaissement de la perspective à négative par S&P signifierait que l'agence serait susceptible de changer la note de la France à moyen terme, au cours d'une période allant de six mois à deux ans.

L'agence d'évaluation financière Fitch Ratings a indiqué lundi qu'elle envisageait d'abaisser la note attribuée à la dette des États-Unis, faisant passer la perspective de "stable" à "négative".

Si l'agence a confirmé la note, la meilleure possible à "AAA", elle a fait part de sa "confiance de moins en moins grande" en la possibilité de voir prises "les mesures budgétaires nécessaires pour mettre les finances publiques des États-Unis sur un chemin viable".

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires