La finance, parrain privilégié du hockey

14/08/13 à 15:07 - Mise à jour à 15:07

Source: Trends-Tendances

TriFinance, sponsor principal, associe son nom aux Championnats d'Europe de hockey qui se déroulent, à partir de ce samedi, pour la première fois en Belgique.

La finance, parrain privilégié du hockey

C'est ce samedi 17 août que sera donné le coup d'envoi du TriFinance EuroHockey Championships 2013, au Braxgata à Boom (Anvers). Pendant une semaine, le troisième plus grand événement de hockey du monde réunira huit équipes nationales, masculines et féminines, qui s'affronteront pour décrocher le titre européen. Il s'agit du plus grand tournoi de hockey jamais organisé en Belgique et le plus le plus grand événement sportif durant plusieurs jours dans notre pays depuis l'Euro 2000. Deux partenaires qui ont le vent en poupe Le hockey, dopé par les exploits des Red Lions (équipe hommes) et la participation des Red Panthers (dames) aux derniers JO de Londres, a le vent en poupe en Belgique. Considéré encore, il y a une quinzaine d'années, comme un sport élitiste, celui-ci a vu le nombre de ses affiliés augmenter de 7% en moyenne par an entre 2000 et 2012 pour atteindre les 30.000 membres. De quoi susciter l'intérêt du monde des affaires et tout particulièrement celui de la finance. De nombreuses banques du pays sponsorisent une équipe de division d'honneur. Les Red Lions ont, eux, sur leur maillot, l'enseigne de Fintro (qui fait partie du groupe BNP Fortis). Quant au Championnat d'Europe 2013, il a également comme sponsor principal un acteur du monde de la finance, la société TriFinance. Le prestataire belge de services pour les départements financiers des banques, des entreprises et des organismes publics a associé son nom à l'événement.

Pour cette société, créée par deux Belges et un Néerlandais, ce premier partenariat avec le monde du hockey fait sens. "Nous constatons de nombreux parallèles : le hockey est un sport qui monte tout comme TriFinance qui s'est fortement développée ces dernières années malgré la crise, explique Peter Baert, le directeur Corporate Communication de l'entreprise qui emploie près de 400 personnes en Belgique (quelque 600 en comptant les filiales en Allemagne et aux Pays-Bas). TriFinance, dont le chiffre d'affaires belge est passé de 30 à 40 millions d'euros en quatre ans, a créé un nouveau marché en Belgique en se positionnant sur le créneau de la consultance pragmatique. "Cette place, poursuit le responsable, était à prendre entre les fournisseurs de personnel intérimaire et le consulting stratégique. Nous proposons une palette unique de services à nos clients, à savoir les départements financiers des banques et assurances, des grandes entreprises et des organismes publics : implémentation de projets, support temporaire dans des environnements opérationnels, interim management, services de recrutement et de sélection." Par ailleurs, estime Peter Baert, TriFinance a la même philosophie que le hockey en matière de politique de ressources humaines. "Comme le hockey, nous attachons de l'importance au développement individuel de nos collaborateurs tout en stimulant l'esprit d'équipe dans notre culture d'entreprise."

Un budget "considérable" "Sponsoriser les EuroHockey Championships 2013 constitue un montant considérable qui représente un quart voire un tiers de notre budget communication 2013", précise Peter Baert sans lâcher de montant. Mais le jeu en vaut la chandelle. Rien de tel pour renforcer la notoriété de la société que d'être ainsi en vue pendant une semaine auprès d'un public qui constitue un joli vivier de clients et de futurs employés potentiels.

TriFinance n'exclut pas de poursuivre son sponsoring dans le milieu du hockey une fois le tournoi terminé. Parmi les autres sponsors de l'événement, figurent Audi, Fintro, la Province d'Anvers, le Lotto, et Aquarius (Coca-Cola).

Sandrine Vandendooren

Nos partenaires