La fin des "crédits verts" dope le secteur

10/01/12 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Trends-Tendances

Décembre fut un mois excellentissime pour les professionnels du crédit, avec une hausse de 26 % du nombre de crédits octroyés par rapport à décembre 2010, pour un montant en progression de 1,5 %.

La fin des "crédits verts" dope le secteur

© Thinkstock

Le nombre de crédits octroyés a progressé en décembre de 26 % par rapport au même mois de l'année précédente, le montant correspondant ayant légèrement augmenté de près de 1,5 %, selon le baromètre publié mardi par l'Union professionnelle du crédit (membre de Febelfin). Le nombre des demandes de crédit a, lui, baissé d'environ 4,5 %, le montant correspondant diminuant d'un peu plus de 9 %.

"Le fait que le nombre des crédits octroyés ait fortement augmenté, alors même que le montant correspondant est en baisse, indique que de nombreux consommateurs ont encore voulu bénéficier in extremis des mesures gouvernementales en matière d'investissements verts, celles-ci prenant fin le 31 décembre 2011, indique l'UPC dans un communiqué. Ces mesures visaient en effet essentiellement les rénovations, lesquelles correspondent par essence à des montants (de crédit) plus faibles."

Les données globales concernant le nombre de "crédits verts" contractés en décembre ne sont toutefois pas encore disponibles, précise l'UPC. "De contacts individuels avec des prêteurs, il ressort cependant que le mois de décembre a également été marqué par une forte poussée des crédits verts. Entre 2009, année de leur lancement, et fin novembre 2011, ce sont plus de 190.000 contrats de crédit vert qui ont été contractés pour un montant total de plus de 3 milliards d'euros."

Au niveau des demandes de crédit hypothécaire, décembre 2011 a été marqué par une baisse de 4,7 % par rapport à décembre 2010. En termes de montants, l'UPC note toutefois un recul plus marqué, d'environ 9 % par rapport à décembre 2010.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires